Comment gagner une campagne BDE pendant le Covid ?

Asso

1 Mar, 2021

1771 vue(s)

Les règles d’or de toute campagne BDE, on les connaît : trouver des sponsors, organiser des animations et transmettre sa motivation. Or, covid oblige, les sponsors sont frileux, les étudiants ne mettent plus les pieds en amphi et la motivation leur manque : on les comprend. Les listeux doivent redoubler d’imagination pour proposer des campagnes 100% digitales et réussir à mobiliser des étudiants qui n’ont plus le droit de se rassembler. Dans ce contexte, comment remporter l’élection BDE ? On a recueilli les conseils de Louis, président du BDE de CPE, fraîchement élu à la suite d’une campagne inédite, innovante et bien différente des années précédentes.

La campagne BDE est un moment phare de la vie étudiante de cette grande école d’ingénieurs de Lyon. Pendant trois semaines, deux listes composées d’une trentaine d’étudiants s’affrontent lors de défis et d’épreuves. Le but ? Démontrer leur motivation pour être élu nouveau BDE. La pré-campagne se déroule lors de la SkiWeek, où 400 élèves se rendent en station pour une semaine de vacances. Annulée. Puis viennent les grands rassemblements en amphi, où sont présentées les  vidéos de campagne et où se déroule le débat des présidents. Annulés. Puis les soirées en boîte et les animations dans l’école. Annulées. Et pourtant, cette année, la campagne BDE a été riche en divertissements et intense en émotions. 

Avoir de l’originalité et se démarquer 

Des campagnes BDE, il y en a tous les ans et dans toutes les écoles. Si on espère gagner, il devient primordial de se démarquer. “On a proposé des animations dès la pré-campagne”, explique Louis. Pas de SkiWeek et alors ? Un petit SMS et les membres de la liste livraient des crêpes (et bien d’autres choses) aux étudiants dans toute la ville.
Mais le plus original, c’est le site internet qu’ils ont mis en ligne pour proposer aux étudiants une chasse au trésor digitale. L’objectif pour les participants ? Résoudre en premier les énigmes pour débloquer la récompense : un voyage pour 4 à Amsterdam“L’un des membres de la liste est très fort en développement informatique (cc Victor) et a pu développer rapidement tout un site internet. Ça nous a vraiment permis de faire participer les gens à distance.” Et ça, c’est le deuxième point très important. 

Faire participer tout le monde

Le plus dur, dans une campagne à distance, est de motiver les étudiants à participer. Pour cela et en plus du site internet, nous confie Louis, la liste a sorti un clip de rap et a demandé aux étudiants de proposer une vidéo pour l’accompagner. La vidéo la plus originale remportait une belle récompense, encore une fois signée Funbreak. “Lors de notre événement de campagne, qui s’est déroulé en live, on a fait venir des membres des listes des années précédentes.” De quoi créer du lien entre les promotions et bénéficier des conseils des anciens listeux. 

Montrer qu’on est présents, motivés… et surtout s’amuser

La liste était très présente sur les réseaux pour partager ses aventures avec ses futurs électeurs. Pour cela, Instagram et Facebook ont été très utiles. Mais c’est surtout Twitch qui s’est révélé être un outil incontournable : leurs lives Radio Sexe et Planete Rap ont été un franc succès. Finalement, confie Louis, les seuls moments “en présentiel” qu’ils ont pu passer avec les étudiants, c’était pendant les rallyes Allo. D’après lui, c’est lors de ces courts moments de partage qu’ils ont pu le mieux transmettre leur motivation et donner envie d’être élu.

Il faut profiter à fond. La campagne c’est pas long, et c’est les meilleurs moments d’une liste BDE.

Louis, président des Black Pint’hère

Avoir les meilleurs partenariats pour proposer la meilleure tombola

Cette année, les listes BDE ont rencontré plus de difficultés dans la recherche des partenariats que les années précédentes. “Certaines entreprises nous répondaient clairement qu’à cause du covid, elles n’étaient pas en mesure de nous soutenir cette année”, explique Louis. L’important n’étant pas d’avoir le plus de lots mais d’obtenir ceux qui donneront envie de participer à la tombola. Cette année, les Black Pint’hère ont tout de même pu bénéficier du soutien de nombreux partenaires, dont Flam’s, Funbreak et Dino

Crédit photo : Funbreak.

Tu cherches à financer ta liste ? Contacte-nous pour mettre en place un partenariat BDE !

Cet article t’a plu ?

Suis-nous sur les réseaux pour ne rien manquer de l’actualité Dino !